24 heures dans un Palace : Park Hyatt Paris-Vendôme

C’est au 5, rue de la Paix, à quelques pas de la place Vendôme, que le Parc Hyatt Paris-Vendôme a ouvert ses portes en 2002.

Derrière la sobre façade Second Empire, l’architecte Ed Tuttle a composé un cadre fluide, raffiné et chaleureux, avec un parti-pris : que les œuvres d’art occupent une place prépondérante dans la décoration. Chaque détail est donc unique et exclusif, faisant de ce Palace la quintessence du chic contemporain parisien.

10 h : Entrée des artistes

Passée l’entrée cochère et le comptoir des concierges, le Park Hyatt Paris-Vendôme esquive les protocoles classiques. L’hôtel a été pensé comme une résidence privée. On y pénètre donc sans autre formalité, immédiatement de plain-pied avec cette ambiance bruissante et mondaine que favorisent une circulation ample et fluide et des espaces où l’art contemporain prend ses aises. Un Palace comme un grand musée décomplexé, en entrée libre et en toute liberté. Chic, terriblement chic !

11 h : Une chambre comme un pied à terre

Moquettes moelleuses en laine de Nouvelle -Zélande, éclairage tamisés selon l’heure… Les 153 chambres dont 43 suites du Park Hyatt Paris-Vendôme jouent une partition raffinée, chacune étant conçue comme un pied à terre privé. La bonne idée ? Les salles de bains, d’inspiration japonaise, pouvant s’ouvrir totalement grâce à des panneaux de bois coulissants pour devenir ainsi partie intégrante de la chambre.

13 h : Déjeuner dans un jardin d’orchidées

Rien que pour le spectacle de ces jardins à demi-suspendus d’où jaillissent des dizaines d’orchidées immaculées, il faut se faire le plaisir d’un déjeuner aux Orchidées. Le restaurant accueille les repas d’affaires comme les tablées d’amis ou les tête-à-tête détendus sous une large verrière où la lumière naturelle pénètre à flots. Aux beaux jours, on peut s’installer en terrasse sous les oliviers. Ce qu’on aime ? Cet espace ouvert que sépare juste la grande cheminée à double face.

15 h : Escapade régénérante au spa

Aménagé au sous-sol de l’hôtel, directement accessible depuis les étages par ascenseur, on s’y évade discrètement le temps de quelques minutes de bien-être. Le spa du Park Hyatt est un sanctuaire serein de 250 m2 tout de bois, pierre, acajou et onyx avec espace balnéothérapie, jacuzzi doucement illuminé, hammam, sauna, salle de fitness et quatre cabines pour des soins dispensés en association avec La Mer, marque pionnière dans l’utilisation des algues naturelles.

17 h : Un thé autour de la cheminée

Chaque jour, dès l’heure du petit-déjeuner, un ballet de célébrités, de journalistes vedettes et de rois de la finance entrent, sortent, vont, viennent dans le grand hall et autour de la cheminée, devenue l’emblème du Palace. Incognito, il fait bon s’y poser pour prendre un thé gourmand, à l'heure du goûter, après une après-midi de shopping , une visite de la capitale ou une pause au sauna.

19 h : Pause exquise au bar

Plongé dans une pénombre suggestive, le bar du Palace accueille dans une ambiance un cran plus confidentielle. Verre noir, bronze, acajou vernis, soie panneautée mettant superbement en valeur les peintures d’Ed Paschke aux couleurs éclatantes : un œil dans le décor, l’autre sur la liste des breuvages dont une soixantaine de cocktails et 10 champagnes à la coupe. Une fin d’après-midi parfaite !

21 h : Spectacle en cuisine

Au Pur’-Jean-François Rouquette, ouvert tous les soirs pour des diners gastronomiques, le service commence par un lever de rideau sur les fourneaux. Aucune cloison, tout se cuisine devant les convives ! Et grâce à des jeux de miroirs, la salle se fond dans la cuisine. À moins que ce ne soit l’inverse… Un spectacle scénographié autour d’une colonnade circulaire et que le chef étoilé au Michelin maitrise jusqu’aux moindres détails dans les assiettes. Un régal pour les yeux et les papilles et un… pur moment de bonheur !

9 h : Dernière terrasse avec vue

On savoure encore un peu cette vue imprenable sur la place Vendôme. Même si l’heure du départ a sonné, on emporte aussi avec soi le souvenir olfactif du Park Hyatt Paris-Vendôme. Le créateur de fragrance Blaise Mautin a signé le parfum d’ambiance du Palace. Cuir de Russie, patchouli poudré, orange de Floride… Pour prolonger à l’extérieur, chez soi, ailleurs, les sensations d’un luxe enveloppant et rare.

Se rendre au Park Hyatt Paris-Vendôme