5 minutes pour tout savoir sur les châteaux cathares

Refusant l’Ancien Testament, l’autorité du Pape et de l’Église catholique, le catharisme, religion dissidente, a agité le sud-ouest de la France jusqu’au milieu du XIIIe siècle. Guerre de sièges et guerre des nerfs dans la région Toulouse-Pyrénées. À côté de l’épopée cathare, Game of Thrones, c’est de la rigolade ! Le point en 5 minutes.
Virée en pays cathare

Certains font la route des vins, pour vous ce sera celle des châteaux cathares. Bon choix ! Point de départ ou destination finale, Carcassonne est incontournable, ses Cinq Fils également, ainsi que les châteaux de Lastours. Toujours pas rassasiés ? Taillez donc la route jusqu’à l’abbaye de Fontfroide, Saint-Hilaire ou le château de Foix.

Les Cinq Fils de Carcassonne

Aguilar, Peyrepertuse, Puilaurens, Queribus et Termes : Carcassonne pouvait compter sur ses Cinq Fils pour assurer sa protection. En pleine guerre de sièges, leurs cinq forteresses, massives, se dressaient face à l’ennemi. De quoi calmer les ardeurs du Royaume d’Aragon devant cette ligne de front infranchissable.

4 châteaux pour le prix d’un !

Si vous manquez de temps, rendez-vous directement aux châteaux de Lastours. Au cœur de la Montagne noire, ce n’est pas un mais quatre châteaux qui surplombent la rivière à plus de 300 m d’altitude. Les quatre citadelles, Cabaret, Surdespine, Quertinheux et Tour Régine, semblent suspendues au-dessus du vide…

La croisade contre les Albigeois dans le Midi

En 1208, le Pape lance une croisade pour en finir avec les hérétiques, qui ont fait du Languedoc leur terre d’asile. Les seigneurs du Midi se mettent en ordre de bataille. Sauf Trencavel, vicomte de Béziers, Carcassonne et Albi, fiefs des cathares, qui fait de la résistance. Après la prise de Béziers et le massacre de la population, l'ennemi n°1 des croisés se réfugie à Carcassonne. Alors, le siège commence...

Poker menteur à Carcassonne

En pays cathare, Carcassonne et ses remparts sont une étape incontournable. Mais connaissez-vous la légende de Dame Carcas ? On raconte que, se retrouvant seule à la tête de la Cité assiégée depuis cinq ans par les hommes de Charlemagne, elle demanda à faire l’inventaire des réserves de nourriture. Un porcelet et un sac de blé: voilà tout ce qu’on lui apporta. Tentant un ultime coup de bluff, elle ordonna d’en gaver l’animal avant de le jeter de la plus haute tour. Le subterfuge fonctionna à merveille ! Charlemagne, devant les précieux grains se répandant des entrailles du porcelet sacrifié, estima vain de poursuivre le siège d’une Cité qui pouvait se permettre de nourrir si richement ses bêtes.

Retournement de veste en Occitanie

Venus prêter main forte à leurs compatriotes méridionaux, les croisés du Nord n’étaient pas tous des saints, loin s’en faut… De nombreuses exactions ont été commises durant les croisades. Spoliés par leurs propres compagnons d’armes, des seigneurs désabusés ont préféré changer de camp et rejoindre les rangs des cathares.

Peyrepertuse

En occitan, Pèirapertusés veut dire « pierre percée ». Certains racontent qu’à l’époque cathare, une entrée secrète dissimulée dans la roche permettait d’accéder au château. Tellement secrète qu’on ne l’a toujours pas trouvée. Mais peut-être que si vous cherchez bien…

Cette histoire finit mal

L’épopée cathare a été sanglante, jusqu’au dernier acte. Le siège de Montségur, le 16 mars 1244, se termine en bûcher, dans lequel des centaines de cathares se précipitent, refusant de renier leur foi.

La playist pour aller plus loin
  • La BD à lire : Le dernier cathare, d’Eric Lambert, Arnaud Delalande, Bruno Pradelle, éditions Glénat.
  • La cité à visiter : Carcassonne, évidemment ! (Lien externe)
  • La mini-série à voir : Labyrinthe, adaptée par Ridley et Tony Scott de la fiction historique éponyme de Kate Mosse.

Pour aller plus loin :