Un automne sur la route du cidre en Normandie

En automne, la Normandie se croque aussi… avec le nez. L’odeur des pommes à cidre et les premières vapeurs des distillations flottent dans les chemins creux, à l’ombre des vergers du Pays d'Auge. Manoirs, marchés et hameaux pétillent d’activités et le Calvados mérite son slogan « Un amour de Normandie ».

Voir rougir la claque-pépins au château

Cerné de douves, le château de Saint-Germain-de-Livet rassemble un manoir à pan de bois du XVème siècle et un bâtiment XVIè en pierre et briques. Il abrite des fresques et collections remarquables. Une d’elles se cache au bout du jardin : le verger conservatoire de Lisieux avec 150 variétés de pommiers, dont les rares Saint-Philbert ou claque-pépins.

Partager les moments forts du Calvados

Invasion viking, débarquement américain, les grandes heures de la Normandie sont évoquées dans les salles de Calvados Expérience. Logée dans les anciens chais du Père Magloire, l’attraction explique aussi à grand renfort d’effets spéciaux la fabrication de l’eau-de-vie de cidre normand.

Participer à la récolte des pommes

Le "Calvados time", de mai à décembre, prévoit des animations comme la participation au ramassage des fruits au Manoir de Grandouet. L’habitation à colombages et le pressoir du XVIIè sont enfouis au creux d’un vallon sur la première Route du cidre de France, autour de Cambremer, reconnu comme Site remarquable du goût. 80 vaches laitières entretiennent les vergers haute-tige. La boutique occupant l’ancienne distillerie, propose donc camembert, livarot et pont l’évêque avec les jus de pomme, cidre AOP Pays d’Auge et AOC Calvados du pays d’Auge.
Manoir de Grandouet (Lien externe)

Humer des odeurs enivrantes dans les caves

A la Ferme du Lieu Chéri à Coquainvilliers, comme chez Roger Groult au Clos de la Hurvanière ou au Domaine familial Pierre Huet, la confection de l’AOC Calvados du pays d’Auge obéit aux mêmes règles depuis cinq générations. En septembre, le cidre qui fermente depuis un an dans les tonneaux, prend le chemin des alambics chauffés au bois. Avant de vieillir en fûts de chêne, il est distillé deux fois (double repasse). L’odeur de pomme cuite surprend aussi les naseaux des vaches et des chevaux.

Buller sous les pommiers

Au cœur de Cambremer, se cache le Domaine du Coq Enchanté. Sur trois hectares de vergers, des balançoires, un sauna en forme de tonneau, une cabane perchée pour les massages, un dôme où pratiquer le yoga côtoient bulle, pressoir et bouillerie restaurés. C’est une des adresses coquettes de la Route du Cidre du pays d’Auge.

Chercher le fruit défendu à la Basilique de Lisieux

Haut-lieu de spiritualité, la Basilique Sainte-Thérèse de Lisieux est aussi un monument de l’histoire de l’art. Parmi les motifs floraux de sa mosaïque en or et pâte de verre, le curieux dénichera un pommier à droite de l’abside. "Dans la Bible, le fruit défendu n’est pas la pomme" affirme Emmanuel Houis, l’érudit directeur des lieux.

S'égarer dans un labyrinthe

On doit les Jardins du Pays d’Auge à Cambremer à un couple de pépiniéristes spécialistes ès pommiers, Louis et Armelle Noppe. Parmi les feuillages des viornes et le labyrinthe de buis, on déniche une bouillerie, un pressoir et un atelier de bouilleur de cru. Une crêpe, arrosée de jus de pomme ou d’une boisson locale et pétillante, conclut la visite.

En savoir plus :

  • Préparez votre séjour en Normandie
  • Découvrir La Route du cidre dans le Calvados en Normandie

Se rendre dans le Calvados en Normandie