Grandes Traversées du Jura : suivez le guide !

À pied, à ski, à vélo ou à cheval, les montagnes du Jura sont sillonnées d’itinéraires balisés permettant d’imaginer de belles randonnées itinérantes sur plusieurs jours. Les pentes douces et la variété des paysages en font un lieu idéal pour envisager sa première randonnée de ce genre : hiver comme été, à pied comme en ski de fond, les Grandes Traversées du Jura promettent un grand bol d’air en pleine nature.
À pied

L’itinéraire à pied emprunte des sentiers de Grande Randonnée (GR) et relie Mandeure, dans le Doubs, à Culoz, dans l’Ain, pour une traversée de 400 kilomètres, avec des étapes à 20 km par jour. Il franchit les points culminants du Massif : le Mont d’Or, le Crêt Pela et le Crêt de la Neige. Sur cet itinéraire, on choisit ses tronçons ! Par exemple, des Rousses à Bellegarde-sur-Valserine, pour cinq jours de randonnée et près de 100 kilomètres à pied.

Grande Traversée du Jura à pied (Lien externe)

À VTT

Sur un itinéraire balisé de 415 kilomètres, la Grande Traversée du Jura à VTT est devenue un classique des randonnées VTT itinérantes en France. La Grande Traversée prend 4 jours, pour 140 kilomètres, et relie Métabief à Bellegarde-sur-Valserine. De quoi traverser l’ensemble du Parc naturel régional du Haut Jura, entre forêts, combes, lacs et tourbières. Sportif dans sa partie nord, l’itinéraire est plus accessible dans sa partie sud.

Grande Traversée du Jura en VTT (Lien externe)

À vélo

Pas besoin de VTT pour prendre du plaisir sur les routes du Jura ! Côté cyclotourisme aussi, il y a de quoi faire. Des itinéraires balisés permettent de sillonner le massif en évitant les grands axes, sur près de 400 kilomètres, reliant Montbéliard à Culoz. Les itinéraires sont découpés en tronçons de 30 à 40 kilomètres, à parcourir à raison d’un, deux ou même trois tronçons par jour selon les envies… et les cyclistes.

Grande Traversée du Jura à vélo (Lien externe)

À cheval

Une traversée à cheval de 500 kilomètres de montagnes, ça vous tente ? Entre Crosey-le-Petit, dans le Doubs, et Arbignieu, dans l’Ain, voilà une grande aventure pour les cavaliers expérimentés. Le tracé permet de découper facilement les étapes, et d’imaginer des itinéraires plus courts. Par exemple, une boucle de trois jours autour du Frasnoix, qui permet de découvrir le lac des Rouges Truites et le Château des Prés.

Grande Traversée du Jura à cheval (Lien externe)

Raquettes aux pieds

En France, rares sont les itinéraires de raquettes permettant de prévoir une randonnée itinérante sur plusieurs jours. Le tracé de la Grande Traversée du Jura en raquettes relie Métabief à Giron, pour 115 kilomètres de balades à travers les plus beaux paysages des montagnes du Jura. L’altitude varie entre 940 et 1 390 mètres, le point culminant étant la Forêt du Massacre.

Grande Traversée du Jura en raquettes (Lien externe)

À ski

Un beau tracé de 180 kilomètres de long a été pensé pour cheminer du Val de Morteau jusqu’à Giron, en traversant le Parc naturel régional du Haut-Jura et les hauts lieux du ski de fond jurassien. Balisé et modulable, la Grande Traversée du Jura à ski nordique est un excellent parcours pour ceux qui découvrent la discipline et veulent s’essayer à une première randonnée itinérante en ski nordique.

Grande Traversée du Jura à ski de fond (Lien externe)

Se rendre dans les Montagnes du Jura