Festival de Paris : la musique classique accessible à tous

Créé en 2015 sous le nom de Festival Paris Mezzo, l’événement revient pour la 2e année sous le nom de Festival de Paris. Rendez-vous du 15 au 28 juin pour des concerts classiques dans des lieux emblématiques du patrimoine parisien, de la Tour Eiffel à Olympia en passant par l'Eglise Saint-Germain-des-Prés. Avec la promesse d'un festival exigeant et populaire à la fois.

Michèle Reiser porte avec passion ce jeune festival qui revendique de sortir la musique classique de son élitisme, sans concession aucune à la qualité… Le désir de faire briller Paris capitale de la culture anime aussi la fondatrice du Festival de Paris.

Fidèle à son fil rouge, le Festival de Paris se tiendra donc dans des lieux emblématiques du patrimoine parisien, à la Tour Eiffel et à la Sainte-Chapelle comme l'an dernier, mais aussi à l'Olympia, à l'Hôtel de Lauzin sur l'Ile-Saint-Louis, et en l'église Saint-Germain-des-Prés.

"Un concert d'orgue en dehors d'une église, c'est déjà rare, mais à l'Olympia, ça devient exceptionnel!". Michèle Reiser

On peut s'inscrire dans la tradition et bousculer les codes. Le ton est donné dès l'ouverture, avec le concert de l'organiste américain Cameron Carpenter dans le mythique théâtre parisien de l'Olympia : "(La salle) n'est pas spécialement dédiée au classique, donc en (y) ouvrant le Festival, nous revisitons le lieu et l'histoire de la musique classique" souligne Michèle Reiser. "Un concert d'orgue en dehors d'une église, c'est déjà rare, mais à l'Olympia, ça devient exceptionnel!". Allure de rock star, Cameron Carpenter interprète Bach, Wagner ou Gershwin sur un instrument qu'il à conçu lui-même... De quoi mélanger les publics, l'une des vocations du festival.

D'autres grands moments d'émotion sont attendus. Xabier Anduaga, ténor espagnol prometteur de 23 ans sera accompagné par le pianiste Maciej Pikulski à l'Hôtel de Lauzin, où Baudelaire écrivit L'Invitation au voyage. Au programme : Bellini, Rossini, Liszt, Tosti, Hahn, Donizetti.

Schubert, Fauré, Bach, Schuman, Ibert après Bellini, Rossini, Liszt, Tosti...

En l'église Saint-Germain-des-Prés, carte blanche est donnée au chef Jean-Christophe Spinosi qui se produit avec son Ensemble Matheus et la soprano franco-américaine Emilie Rose Bry. Le grand baryton Ludovic Tézier interprétera Schubert, Schuman, Ibert et Fauré, accompagné au piano par Thuy Anh Vuong, dans le cadre époustouflant de la Tour Eiffel.

Et pour clore ce festival de la plus belle des façons, la Saint-Chapelle, au coeur de l'Ile de la Cité, accueillera la déjà fameuse violoncelliste Camille Thomas sur des Suites de Bach et des grands airs d'opéra, avec l'Ensemble Appassionato.

Musique classique et édifices chargés d'histoire, de quoi vibrer au coeur de Paris.

Infos pratiques 

Olympia - 28 bdv des Capucines, Paris 9e; Hôtel de Lauzin - 17 quai d'Anjou, Paris 4e; Eglise Saint-Germain-des-Prés, 3 place Saint-Germain-des-Prés, Paris 6; Tour Eiffel - 5 av. Anatole France, Paris 7e.
15, 18, 20, 27 et 28 juin 2018.
De 15€ à 60€ selon concert et catégorie.

En savoir plus 

Retrouvez les liens externes de l'événement :

Infos pratiques 

Olympia - 28 bdv des Capucines, Paris 9e; Hôtel de Lauzin - 17 quai d'Anjou, Paris 4e; Eglise Saint-Germain-des-Prés, 3 place Saint-Germain-des-Prés, Paris 6; Tour Eiffel - 5 av. Anatole France, Paris 7e.
15, 18, 20, 27 et 28 juin 2018.
De 15€ à 60€ selon concert et catégorie.

En savoir plus 

Retrouvez les liens externes de l'événement :

Se rendre au Festival de Paris