Dans les coulisses des ateliers de la Côte d’Azur...

Hédoniste, la Côte d’Azur ? Oui, mais pas uniquement ! À deux pas des plages, dans l’ombre de leurs ateliers, les artisans sont à l’œuvre, perpétuant des gestes anciens hérités d’un savoir-faire d’excellence. Parfums enivrants et savons doux comme un jour d’été dans la région de Grasse, verre bullé prisé des tables les plus chics près d’Antibes, pipes d’épicuriens et sandales de vedettes à Saint-Tropez : on vous emmène à la rencontre du patrimoine vivant de la Côte d’Azur !

Apprendre la petite musique du parfum à Grasse

Savez-vous pourquoi on appelle "orgue" l’étagère en demi-cercle où les nez parfumeurs puisaient jadis les essences pour élaborer leurs fragrances? Rendez-vous à Grasse, capitale mondiale de la parfumerie et à Eze dans les coulisses des grandes maisons comme Fragonard, Molinard ou Galimard, qui perpétuent un savoir-faire hérité du XVIIIe siècle ! Vous apprendrez qu’un parfum se compose comme une musique, à partir d’accords constitués de plusieurs notes et bien d’autres secrets encore ! Distilloirs où trônent des alambics en cuivre, cuves de macération, collections de flacons anciens signés René Lalique ou de cuillères à fard égyptiennes et laboratoire du parfumeur où s’élaborent dans la plus grande discrétion les délicates senteurs… De quoi percer les mystères d’une histoire vieille de plus de 3 000 ans !

Parfumerie Fragonard (Lien externe)
Parfumerie Molinard (Lien externe)
Parfumerie Galimard (Lien externe)

Dessiner une pipe à Cogolin

Ceci n’est pas une pipe, pourrait-on dire en paraphrasant Magritte, mais une vocation : chez les Courrieu à Cogolin, dans l’arrière-pays de Saint-Tropez, on est maître-pipier de père en fils depuis 1802 ! Plus qu’un métier, c’est tout un art que l’on découvre en une heure de visite de la fabrique familiale où l’on continue de façonner d’élégantes variantes de la "bouffarde" de l’aïeul. De la sélection des meilleures bruyères du massif des Maures, réputées pour leur résistance à la chaleur au marquage du petit coq d’argent de la maison Courrieu en passant par le tournage, le polissage ou la gravure, vous comprendrez pourquoi choisir une pipe parmi tant de modèles est aussi un art !

Courrieu Pipes (Lien externe)

Suivre la naissance d’un verre près d’Antibes

À Biot, dans les environs d’Antibes, on voit la vie comme dans une BD, en bulles et en couleurs ! C’est dans ce petit village médiéval qu’a été relancée en 1956 la tradition verrière provençale avec une innovation de taille, la création d’un verre emprisonnant les bulles. Depuis, la renommée du "verre bullé" a fait son chemin et La Verrerie de Biot® fournit les adresses les plus réputées de la région ! Dans la halle où 15 maîtres verriers soufflent sans relâche, on peut suivre le parcours du verre, de la boule incandescente plongée dans le four au produit fini. Montre en main, il faut un quart d’heure pour voir apparaître un verre à pied. Magique !

La Verrerie de Biot® (Lien externe)

Marcher sur les pas des stars à Saint-Tropez



Quel est le point commun entre Picasso, Marion Cotillard et Colette ? Ils ont tous porté la "tropézienne", la sandale de Saint-Tropez ! Chez K. Jacques, on ne compte plus les pieds réputés fans de la marque depuis 1933 : la 3e génération en a même fait un mur des célébrités ! Mais à l’atelier, c’est le savoir-faire de la maison que l’on admire. Pour cette sobre "spartiate" inspirée de l’Antiquité, il faut une peau souple, choisie parmi 250 matières et couleurs, une semelle de cuir très épais cousue de fil de lin, et surtout beaucoup de doigté ! En une heure en moyenne par paire, pas moins de 46 opérations sont réalisées et 123 éléments assemblés. Et pour les élégantes qui veulent un modèle unique, tout est personnalisable, de la peausserie à la semelle, y compris à distance par visioconférence ! De quoi patienter en attendant la reprise des visites…

K. Jacques (Lien externe)

Plonger dans la douceur provençale à l’Atelier du savon



Lait d’ânesse ou lait de chèvre ? Dans l’atelier du savon de Maître Savonitto à Seillans, la douceur est de rigueur! En attendant la reprise des visites, on suit en video les pérégrinations des matières premières qui composeront de délicats savons. Senteurs du terroir - rose ou jasmin de Grasse-, romarin du maquis ou lavande des champs, huiles nobles et essentielles provenant des laboratoires du plateau de Valensole ou des Alpilles… En tout, on compte plus de 100 parfums pour faire sa toilette sur un air de Provence ! Passionnée par son métier, Karine, la créatrice, vous expliquera aussi comment elle privilégie les matières naturelles : carton recyclé, bois de peuplier ou cordes de jute, pour un velouté made in France !

Maître Savonitto (Lien externe)

En savoir plus

Se rendre sur la Côte d'Azur