Info Coronavirus COVID-19 : la situation en France

Recommandations, mesures sanitaires, déplacements : consultez les recommandations du gouvernement français.

Recommandations actualisées en temps réel concernant les mesures prises sur le territoire français : consultez le site Gouvernement / Info Coronavirus (Lien externe) .

Visiteurs

Etant donné l'évolution favorable de la situation sanitaire en France et en Europe, et conformément aux recommandation de la Commission européenne, la France a levé à compter du 15 juin (22 juin pour les personnes en provenance d'Espagne) l'ensemble des restrictions de circulation à ses frontières intérieures européennes (terrestres, aériennes et maritimes) mises en place pour lutter contre la pandémie de Covid-19.

Les personnes en provenance de pays de l'espace européen (Etats membres de l'Union européenne ainsi qu'Andorre, Islande, Liechtenstein, Monaco, Norvège, Saint-Marin, Suisse et Vatican), peuvent donc entrer sur le territoire français sans restrictions liées à la lutte contre le Covid-19.

Par réciprocité, les visiteurs en provenance du Royaume-Uni ne font plus l'objet de restrictions mais restent soumis à une quatorzaine à leur arrivée.

A compter du 1er juillet, la France procède par ailleurs à une ouverture progressive et différenciée des frontières extérieures à l'espace Schengen, en fonction de la situation sanitaire des différents pays tiers.

Une première liste de quatorze pays tiers éligibles à cette réouverture sont les suivants : Australie, Canada, Corée du Sud, Japon, Nouvelle-Zélande, Rwanda, Thaïlande, de l’Uruguay, trois Etats du Maghreb (Algérie, Maroc, Tunisie), deux Etats des Balkans (Monténégro, Serbie) et enfin la Géorgie.

Les Etats-Unis, la Russie, Israël, la Turquie ou l’Arabie saoudite sont, à ce stade, exclus de cette liste, la situation de la pandémie de Covid-19 y étant jugée plus grave qu’en Europe. La réouverture des frontières avec la Chine est par ailleurs suspendue au principe de réciprocité (la Chine n’ayant actuellement pas rouvert ses frontières aux voyageurs européens).

A destination des territoires d’Outre-mer :

  •  Martinique,  Guadeloupe,  Saint-Barthélémy,  Saint-Martin,  La Réunion : les motifs impérieux de déplacement sont supprimés à compter du 22 juin. La quatorzaine sera supprimée au plus tard le 10 juillet, date de l’entrée en vigueur de la loi sur la fin de l’état d’urgence sanitaire qui rendra obligatoire le test de détection de Covid-19 dans les 72 heures précédant le départ.
  •  Polynésie française : levée de tout dispositif de quarantaine à compter du 15 juillet 2020 et ouverture des frontières de la  Polynésie française au tourisme international, tous pays confondus.
  •  Nouvelle-Calédonie : les vols internationaux à destination de la  Nouvelle-Calédonie sont suspendus depuis le 20 mars et ce jusqu’au 31 juillet.

En savoir plus : rendez-vous sur le site du ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères. (Lien externe)

Informations en cas d'annulation et report :

Mesures sur le territoire français

Après une période de confinement du 17 mars au 10 mai, de nouvelles mesures entrent en vigueur sur le territoire français, par étapes de déconfinement successives.

Etape de déconfinement à partir du 22 juin

Les mesures en vigueur durant cette étape s'appliquent à l'ensemble du territoire français classé en zone "verte", à l'exception de Mayotte et de la Guyane, classés en zone "orange".

• Il est possible de circuler sur tout le territoire, Outre-mer compris, sans attestation.

• Les parcs et jardins, des lacs, plages et plans d'eau sont ouverts.

• Les musées et monuments sont ouverts sur l’ensemble du territoire. Le port du masque y est obligatoire. Les parcs de loisirs et de plein air sont ouverts, avec une jauge maximale de 5000 personnes. De même pour les théâtres et salles de spectacles, avec des règles de distanciation strictes.

• Les cinémas, casinos et salles de jeux sont ouverts et les colonies de vacances peuvent accueillir les jeunes sur tout le territoire, dans le stricte respect des règles sanitaires. Les hippodromes et stades restent fermés jusqu'au 10 juillet.

• Les restaurants, cafés et bars rouvrent sur l'ensemble du territoire dans le respect du protocole sanitaire (port du masque lors des déplacements au sein de l'établissement, tables espacées d'un mètre, tables de 10 personnes maximum), sauf en zones "orange").

• Les hébergements collectifs (résidences de tourisme, villages de vacances, campings...) rouvrent en zone "verte" dans le respect du protocole sanitaire. Pour les hôtels, de nouvelles règles sanitaires entrent aussi en vigueur afin d’offrir aux clients des conditions d'accueil rassurantes.

• La pratique des sports individuels, collectifs et de contact est autorisée avec des mesures de prévention adaptées aux différentes catégories d’activités concernées. Les sports de combat restent interdits à ce stade. Leur situation sera revue avant la rentrée de septembre.

• L'organisation des grands festivals, des manifestations sportives et des rassemblements de plus de 5000 personnes est suspendue jusqu'en septembre au moins. Les événements sont autorisés jusqu'à 5000 personnes dans les espaces en plein air, et dans les espaces couverts sous réserve de remplir les règles sanitaires spécifiques.

• Le port du masque est obligatoire dans les transports en commun. Les passagers doivent veiller à adopter la plus grande distance possible entre les passagers ou groupes de passagers ne voyageant pas ensemble. Voir notamment les sites de la SNCF (Lien externe) et de la RATP (Lien externe)

• Le port du masque est obligatoire dans les taxis et VTC.

• Il est interdit de faire escale pour les navires de plus de 100 passagers à destination de la Corse; et de faire escale ou de mouiller dans les eaux intérieures et les eaux territoriales des départements et régions d'outre-mer (Iles de Guadeloupe, Martinique, La Réunion, Polynésie française), ainsi que de Saint-Barthélemy et Saint-Martin, Saint-Pierre-et-Miquelon, et Wallis-et-Futuna, sauf dérogation accordée par le représentant de l'Etat compétent pour ces mêmes collectivités.

• Toutes les écoles rouvrent à partir du 15 juin, sauf les lycées et les établissements de l'enseignement supérieur qui resteront fermés jusqu'à l'été.

• Les Français sont par ailleurs incités à recourir au télétravail lorsque cela est possible, et à pratiquer les horaires décalés afin de ne pas créer d'affluence dans les transports.

• A noter que le port du masque peut être imposé dans certains espaces à la demande des maires.

A partir du 11 juillet

A partir du 11 juillet, qui marque la fin de l’état d’urgence sanitaire sur le territoire métropolitain :

  • Les croisières fluviales seront de nouveau autorisées ; en coordination avec les pays de l'Union européenne, il pourra être décidé de reprendre les croisières en mer entre les ports européens, pour les navires dont la capacité ne dépasse pas certaines limites.

  • Les stades et hippodromes seront ouverts au public, avec une jauge maximale de 5 000 personnes. Comme pour les salles de spectacle, les activités rassemblant plus de 1 500 personnes devront donner lieu à déclaration, afin que puissent être garanties le respect des précautions nécessaires ;

  • La jauge maximale de 5 000 personnes pour les grands évènements, les stades et les salles de spectacle est en principe en vigueur jusqu’au 1er septembre.

  • Les discothèques restent fermées jusqu'à nouvel ordre.

Un nouvel examen de la situation épidémiologique nationale sera réalisé mi-juillet pour décider si un assouplissement est possible pour la deuxième partie du mois d’août.

A partir du mois de septembre 2020, et sous réserve d’une nouvelle évaluation de la situation épidémiologique, la rentrée pourra être marquée par de nouveaux assouplissements : ouverture des établissements accueillants des foires, expositions et salons. Le cas échéant, ouverture des discothèques et des croisières maritimes internationales.

Foire aux questions concernant le Covid-19 sur le site du gouvernement (Lien externe)

Quels sont les "gestes barrières" à respecter pour limiter la propagation du coronavirus ?

La situation s'améliore sur le territoire français mais il convient de rester prudent. Il existe des gestes simples pour préserver votre santé et celle de votre entourage :

  • Se laver les mains très régulièrement;
  • Tousser ou éternuer dans son coude;
  • Utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter;
  • Saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades;
  • Porter un masque quand on est malade;
  • Porter un maque dans les transports en commun, les taxis et VTC, et dans les commerces qui l'exigent.