7 réflexes pour voyager durable en France

En interrogeant soigneusement ses besoins, en réfléchissant à son mode de déplacement et à sa consommation sur place, on réduit considérablement l’impact de son voyage sur la planète. Bonne nouvelle, la France offre une multitude d’opportunités en la matière ! Sur tout le territoire, vous pourrez choisir des options durables, et ainsi voyager en respectant vos convictions.

À table, consommez local

La France est le pays de la gastronomie, sa réputation n’est plus à faire ! Mais cela ne se limite pas aux grands restaurants : du sandwich avalé sur le pouce aux fruits dans lesquels vous croquez, vous pouvez facilement choisir de vous tourner vers une consommation locale et de saison (le calendrier français est ici (Lien externe) ). Le territoire grouille de petits producteurs, et même dans les grandes villes, l’offre "locavore" est en plein essor. Prenez l’habitude de faire vos courses dans les nombreux magasins de producteurs qui émaillent le pays, ou sur les marchés : chaque village de France ou presque dispose du sien. Pour connaître les jours de marché, vous pouvez consultez ce site (Lien externe) . Et sur les marchés, repérez les stands des producteurs plutôt que ceux des simples revendeurs : facile, en général, ils ne vendent pas des centaines de références différentes ! Si vous passez par la case supermarché, tournez-vous a minima vers le label AB(ou Eurofeuille). Biocohérence, Nature & Progrès puis Demeter sont les labels les plus vertueux que l’on trouve dans les rayons français, mais en magasin bio.

Ces chefs français qui voient la gastronomie en vert
6 conseils pour savourer durable en France

Jouez avec les saisons

Découvrir la Côte d’Azur est une expérience merveilleuse. Mais la découvrir à l’automne, quand la lumière se fait dorée et que les plages déploient leurs kilomètres de sable rien que pour vous… c’est inoubliable ! Et pourquoi pas en hiver, lorsque les mimosas font éclater leur jaune soleil sur les collines ? A l’automne, ne manquez pas les grandes forêts françaises qui se colorent de rouge et d’orange, du Morvan à Brocéliande, de Compiègne aux monts du Vercors. Si vous tendez l’oreille à la fin du mois d’octobre, vous entendrez peut-être les cerfs bramer. Au sommet des Alpes, les randonneurs trouveront leur bonheur au printemps, lorsque le soleil est aussi vif que l’air frais du matin. Et avez-vous déjà pensé à visiter la Corse en hiver ? La lumière est incomparable, le soleil toujours chaud, et la mer teintée d’argent. Magique.

Découvrez les trésors secrets

En dehors des grands axes touristiques connus du monde entier, n’hésitez pas à vous aventurer sur des sites plus confidentiels : vous trouverez de véritables pépites qui n’ont parfois rien à leur envier. Vous connaissez Chambord ? Découvrez les châteaux plus confidentiels du Val de Loire ! Vous aimez la Dordogne ? Explorez la Creuse ! Vous avez déjà visité Bordeaux ? Passez une journée à Bergerac ! La France est un territoire tellement riche que chaque département vaut le détour.

Tournez-vous vers les labels environnementaux

À l’heure de préparer ses vacances en France, quelques labels peuvent vous aiguiller vers des produits plus responsables que d’autres. Pour une station balnéaire, optez pour le Pavillon Bleu (Lien externe) , qui récompense les stations mettant en place une politique touristique durable. Pour une station de montagne, tournez-vous vers le label Flocon Vert (Lien externe) , qui valide des engagements sociaux, culturels et environnementaux, notamment liés à la gestion des ressources. Pour l’hébergement, guettez les logos des labels La Clef Verte (Lien externe) , Ecogîte (Lien externe) (un label de Gîtes de France), Gîte Panda (Lien externe) (un autre label de Gîtes de France, en partenariat avec le WWF, Fonds mondial pour la nature), ou encore Hôtels au Naturel (Lien externe) .

Choisissez bien votre hébergement

Au-delà des hébergements labellisés, il est aisé de trouver un hébergement qui respecte la nature. Jetez un œil au site Internet : ceux qui ont une démarche vraiment vertueuse le mettent généralement bien en avant sur leur site. Attention portée à la consommation électrique, à l’approvisionnement en eau, aux produits locaux... autant de détails qui vous orienteront vers les plus respectueux de la nature. Et n’oubliez pas que c’est aussi votre attitude qui rend le séjour responsable ou non : évitez le gaspillage, réduisez vos déchets, limitez la climatisation et le chauffage...

Prenez votre temps pour vous déplacer

A l’intérieur des frontières françaises, le réseau ferroviaire est particulièrement pratique et développé. Entre les TGV qui relient les grandes villes et les TER (trains express régionaux) qui relient les petites gares, vous trouverez facilement l’itinéraire qui vous convient. Les billets s’achètent directement dans les gares, même s’il vaut mieux réserver en avance pour les TGV. Pour consulter les horaires, rendez-vous sur le site de la société ferroviaire SNCF (Lien externe) . Les petits budgets pourront opter pour le bus (Lien externe) . Vous ne trouvez pas votre bonheur ? Le covoiturage s’est beaucoup démocratisé en France et permet de partager des trajets en rencontrant des habitants. Sympa ! Le site le plus utilisé en France est BlaBlaCar (Lien externe) . Le territoire français se prête particulièrement à toutes les expériences d’itinérances douces : à vélo (Lien externe) , à pied (Lien externe) , à cheval, à dos d’âne ou en bateau, il y en a pour tous les goûts !

Soutenez ceux qui protègent la nature

En France, une partie du territoire est protégé. Différents niveaux et instances de protection existent : des Parcs nationaux (Lien externe) (au nombre de 11, dont 7 en métropole), des Réserves naturelles (Lien externe) (plus de 300), des Parcs Naturels Régionaux (Lien externe) (56)… A chaque fois, vous trouverez une Maison du Parc ou une Maison de la Réserve, où des guides se feront un plaisir de vous faire découvrir les richesses naturelles de la zone. La plupart des sorties sont gratuites, et passionnantes. Souvent, on peut acheter des cartes postales, parfois des livres ou des souvenirs : n’hésitez pas, cet argent sert à financer les projets de protection de la nature. En France, des associations font aussi un travail formidable et vous les trouverez facilement sur le territoire : pour vous renseigner sur la faune et la flore locale, pour organiser des sorties, tournez-vous par exemple vers la Ligue de Protection des Oiseaux. (Lien externe)

Faites une valise responsable

Voyager responsable, ça commence chez soi ! Une valise bondée, c’est un avion ou une voiture plus lourds, qui consommeront davantage de carburant. Evitez aussi les produits cosmétiques polluants, surtout les gels douches et les shampoings, qui finiront dans les nappes phréatiques françaises. Si vous avez oublié quelque chose, de nombreuses marques françaises de cosmétiques sont aujourd’hui très respectueuses de la nature. En revanche, ne faites pas l’impasse sur quelques indispensables qui vous permettront de respecter davantage la nature une fois arrivés à destination : une gourde, pour ne pas acheter de bouteille d’eau en plastique ; éventuellement un petit thermos, pour les accros au café ; un cendrier de poche pour les fumeurs ; des couverts, une serviette de table et une "lunch box" pour éviter les emballages jetables ; un ou deux "tote bag" pour refuser les sacs plastique. Partout en France, la culture du zéro déchet infuse de plus en plus. On ne vous regardera pas de travers si vous demandez à être servi dans votre propre contenant !

Aller
plus loin