Nouveau Musée Guerre et Paix en Ardennes

  • Collections musée guerre et paix - © Bruno Gouhoury

    Collections musée guerre et paix - © Bruno Gouhoury

  • Carl Hocquart

    Carl Hocquart

  • © Carl Hocquart

    © Carl Hocquart

Nouveau Musée Guerre et Paix en Ardennes

Musée Guerre et Paix en Ardennes : dernière ligne droite avant l’ouverture 

 
La date d’inauguration officielle de ce Musée Guerre et Paix en Ardennes nouvelle génération a été fixée au 22 janvier prochain, pour célébrer le 55e anniversaire du traité de coopération et d’amitié entre la France et l’Allemagne.
A compter du 23 janvier, c’est le grand public qui pourra prendre possession de ces nouveaux espaces et vivre une immersion, en images et en sons, dans l’histoire des 3 derniers conflits : la guerre de 1870, la Grande Guerre et la Seconde Guerre mondiale.


Le Musée Guerre et Paix en Ardennes a pour vocation de présenter l’histoire des Ardennes durant les trois guerres de 1870, 1914-1918 et 1939-1945. Son propos est d’une grande originalité puisqu’il est consacré à trois conflits majeurs alors que les musées liés à l’histoire des guerres contemporaines ne concernent en général qu’un seul conflit. Il situe l’histoire des Ardennes dans son contexte général, national, international, pour en saisir toutes les interactions et en faciliter la compréhension. L’histoire est présentée en continu, de 1852 à 1945. Ce choix permet de saisir les enchaînements sur le temps long, les continuités et les ruptures.La vocation du musée dépasse la simple leçon d’histoire. Il tente de donner du sens au présent au regard du passé.

Nouveau visage, nouvelle scénographie 

La grande force du Musée n’est pas de relater 3 conflits majeurs, mais bien de considérer qu’il s’agit là d’une seule période : l’Histoire y est présentée en continu, de 1870 à 1945, afin de saisir les enchaînements sur le temps long, les continuités et les ruptures.

La charte graphique imaginée par l’équipe du Musée attribue une couleur à chaque conflit : le rouge impérial pour la guerre de 1870 (inspiré de la couleur des pantalons des soldats français), le bleu pigeon pour la Grande Guerre (issu des uniformes des Français) et le vert kaki pour la Seconde Guerre mondiale (couleur des soldats alliés). Ces 3 couleurs guident constamment le visiteur dans son parcours grâce à la « ligne du temps », qui le resitue dans les différentes époques.

Une collection riche de 14.000 objets 

La collection du Musée peut être répertoriée en six grands ensembles :Le matériel lourd, les uniformes, coiffes et équipement, l’armement individuel et collectif, les objets de la vie quotidienne du soldat, les objets de culture de guerre, le fonds iconographique et documentaire. 
Les dispositifs muséographiques

La muséographie associe à la fois une muséographie d’objets, par le biais de présentations classiques en vitrines, et une muséographie plus immersive à travers des mises en ambiance, des décors et reconstitutions, des images et du son, des dispositifs d’interprétation… Elle offre ainsi une grande variété de dispositifs visant à multiplier les expériences proposées, au choix des visiteurs, en fonction de leurs attentes.Les audiovisuels participeront à l’immersion des visiteurs. Il s’agit de sons d’ambiance et de projections d’images d’archives destinées à contextualiser les collections et les thématiques abordées.

Dans les coulisses de l’ouverture

Une exposition intitulée « Musée Guerre et Paix en Ardennes : premiers regards » est proposée jusqu’au 26 novembre 2017 à la Vitrine culturelle et touristique du Conseil départemental, située place Ducale à Charleville-Mézières.

 

Musée Guerre et Paix en Ardennes

Impasse du Musée

08270 Novion-Porcien

Tél : +33 3 24 72 69 50


Plus d'informations