Musée du quai Branly: Les Indiens des Plaines entrent dans Paris

  • © Musée du Quai Branly_Nicolas Borel

    © Musée du Quai Branly_Nicolas Borel

  • © Musée du Quai Branly_Cyril Zannetacci

    © Musée du Quai Branly_Cyril Zannetacci

Musée du quai Branly: Les Indiens des Plaines entrent dans Paris 37 Quai Branly paris fr

Lorsque la force d’une culture traverse les siècles en préservant la continuité de son style visuel malgré tous les changements culturels et politiques qui jalonnent son histoire, alors il faut s’intéresser de près à ces territoires des Grandes Plaines qui s’étendent du bassin du Mississipi aux Rocheuses de l’Ouest. Ici, vivaient, et pour n’en citer qu’une partie, les tribus Crow, Pawnee, Arapaho, Omaha, Cheyenne, Iowa, Comanche, Sioux… La richesse et la créativité des Indiens des Plaines dans un écrin scénographique imaginé par le grand architecte Jean-Michel Wilmotte. Intitulée Indiens des Plaines, cette exposition sera présentée au musée du quai Branly du 8 avril au 20 juillet. Pour mieux faire comprendre la persistance de cette culture, le musée a fait le choix d’ouvrir l’exposition par des oeuvres contemporaines d’Indiens natifs américains. Nous traverserons les siècles dans la continuité d’une créativité présentée au travers d’une grande variété d’objets et de supports : coiffes et parures de plumes, peaux aux de bison peintes, peintures et dessins, costumes richement ornés d’épines de porc-épic et de perles de verre, objets cérémoniels et sculpturaux faits de pierre, de bois, d’andouillers et de coquillages, sans oublier les oeuvres monumentales telles les tipis. Au total, 133 chefs d’oeuvre seront présentés selon différentes thématiques qui vont des stéréotypes véhiculés par la légende et le cinéma jusqu’aux questions identitaires. Cette exposition temporaire sera à coup sûr l’un des moments forts de l’année au musée du quai Branly. Exposition remarquable et remarquée, à tel point que le Metropolitan Museum de New York l’a rachetée pour la présenter, à partir du 2 mars 2015.

Expositions en cours

  • « L’Atlantique noir » de Nancy Cunard (jusqu’au 18 mai) Icône anticonformiste des années 1920 et 1930, modèle de man Ray et muse d’Aragon, l’anglaise Nancy Cunard était très engagée contre le colonialisme et le racisme. Elle a fédéré ses réseaux, avec ses amis les surréalistes, autour de la publication mythique Negro Anthology. Au travers de cette exposition se dessine l’histoire intellectuelle, politique, sociale et artistique de la diaspora noire des années 30. 
  • Bois sacré, Initiation dans les forêts guinéennes (jusqu’au 18 mai) Le Poro était le système initiatique de la majorité des populations établies dans les forêts guinéennes (Libéria, Côte d’Ivoire, Guinée). Les objets, en particulier les masques, y jouaient un rôle prépondérant. On y découvrira de très rares masques Toma.

Expositions à venir

  • Tatoueurs, Tatoués (6 mai 2014 - 19 juillet 2015) L’exposition explore l’univers du tatouage et propose une approche inédite de cette pratique ancestrale en rassemblant 300 oeuvres patrimoniales et ultracontemporaines provenant du monde entier.
  • Tiki Pop, L’Amérique rêve son paradis polynésien (24 juin 2014 - 28 septembre 2014) Le style Tiki, emblématique de la culture américaine, décline une imagerie fantasmée des mers du Sud. Plus de 400 oeuvres, photos, films, enregistrements musicaux et documents d’archive explorent ce phénomène unique qui a connu son apogée dans les années 50 dans la culture américaine.
  • Les Mayas – Un temps sans fin (30 septembre 2014 - 8 février 2015) Une exposition exceptionnelle par son étendue géographique et temporelle ! Elle réunit près de 400 oeuvres d’art issus de la majorité des territoires mayas (actuels Guatemala, Honduras et Mexique) et des différentes époques qui jalonnent son extraordinaire longévité, soit du premier millénaire avant notre ère jusqu’à la conquête, puis de celle-ci à nos jours.
  • L’éclat des ombres – L’Art en noir et blanc des îles Salomon (11 novembre 2014 – 1 février 2015) Composé d’environ neuf cent îles et îlots, l’archipel des Salomon dans l’océan Pacifique abrite une multitude de tendances culturelles. Trait stylistique commun à tout l’archipel, les effets de brillance et de contraste sur les oeuvres  sont le fil conducteur de cette exposition et permettent de comprendre l’esthétique de l’art des îles Salomon.


Bon à savoir

Le musée est ouvert les mardi, mercredi, dimanche de 11 h à 19 h ; les jeudi, vendredi, samedi de 11 h à 21 h. Fermeture hebdomadaire le lundi sauf pendant les petites vacances scolaires françaises, toutes zones confondues.
Accès : 218, rue de l’Université ou 37, quai Branly, F- 75007 Paris.
Tél. +33 (0)1 56 61 70 00

PASS du musée:
Accès illimité à tous les espaces du musée, coupe-file en cas d’affluence, réductions sur les spectacles du théâtre Claude Lévi-Strauss et les activités culturelles.
Pass quai Branly 35€ (environ 43 CHF)
Pass Duo 60€ (environ 73 CHF)
Pass Jeunes 15€ (environ 18, 50 CHF).
Gratuit pour moins de 18 ans

www.quaibranly.fr


Sources: Alain Bossu

Plus d'informations

A Voir

A proximité