Histoire et festivités de la Saint Sylvestre

  • © AF Jean-François Tripelon-Jarry

    © AF Jean-François Tripelon-Jarry

Histoire et festivités de la Saint Sylvestre

Un peu d'histoire avant les festivités.

En France, le Jour de l’an n’a pas toujours été le 1er janvier. La nouvelle année commence cette date là depuis 1564 seulement. C’est le roi Charles IX qui, dans l'Édit de Roussillon du 9 août 1564, fixa le début de l’année au 1er janvier. Aux VIe et VIIe siècles, dans de nombreuses provinces, le Jour de l’an était célébré le 1er mars. Sous Charlemagne, l’année commençait à Noël. Du temps des rois capétiens, l’année débutait le jour de Pâques. Cet usage fut quasi général aux XIIe et XIIIe siècles et même jusqu’au XVe dans certaines provinces. Comme le début de l’année variait selon les provinces les généalogistes des rois de France devaient jongler avec les dates en fonction des lieux pour raconter l’Histoire : à Lyon, le 1er jour de l'année était le 25 décembre mais à Vienne, le 25 mars, etc.

L’édit de Charles IX mit tout le monde d’accord sur le 1er janvier. En 1622, cette mesure fut généralisée par le Pape à l’ensemble du monde catholique, notamment pour simplifier le calendrier des fêtes religieuses. En 1792, le calendrier républicain abolit le 1er janvier et fait débuter l'année le 1er vendémiaire*.

Les festivités pour bien commencer l'année

La coutume veut qu'au soir du 31 décembre, c'est-à-dire le jour de la Saint Sylvestre, on organise un réveillon. Cette veillée, pour célébrer la nouvelle année, peut se dérouler chez soi, en famille ou entre amis, mais c'est souvent une soirée dansante ou au cabaret. Aux 12 coups de minuit, la fête est momentanément suspendue. Les convives et les fêtards noctambules se souhaitent alors une bonne année. Les premières bulles de champagne se dispersent, les yeux pétillent… Si les traditions étaient respectées à la lettre, on devrait s'embrasser sous un rameau de gui, coutume qui daterait d'une tradition gauloise et qui apporterait beaucoup de prospérité pour l'année qui arrive.

Dans les rues généralement animées, ce ne sont alors que les concerts de klaxons, de trompettes et de sirènes qui prennent place. A Paris spécialement sur l'avenue des Champs Elysées c'est un élan d'amour qui envahit l'avenue, les touristes et les parisiens s'embrassent et s'enlacent bouteille de champagne à la main, sous une pluie de cotillons pour célébrer la nouvelle année.