L'hébergement en Nouvelle-Calédonie

  • Hôtel Téra à Ouré en Nouvelle-Calédonie

    Hôtel Téra à Ouré en Nouvelle-Calédonie

    © Hôtels Tera/Ouré Téra/NCTPS

  • Hôtel Le Méridien à Nouméa en Nouvelle-Calédonie

    Hôtel Le Méridien à Nouméa en Nouvelle-Calédonie

    © Le Méridien/NCTPS

  • Hôtel Le Méridien à l'Ile des Pins en Nouvelle-Calédonie

    Hôtel Le Méridien à l'Ile des Pins en Nouvelle-Calédonie

    © Ian Gibb/Le Méridien/NCTPS

  • Case traditionnelle à Maré

    Case traditionnelle à Maré

    © Destination Iles Loyauté Ducandas

  • Nengone Village en Nouvelle-Calédonie

    Nengone Village en Nouvelle-Calédonie

    © Ducandas/Destination Iles Loyauté/Nengone Village

L'hébergement en Nouvelle-Calédonie Nouméa nc

La Nouvelle-Calédonie offre un choix d'hébergements très diversifiés, allant de l’hôtel 5 étoiles, de standing international, au gîte mélanésien ou à l’accueil sur les propriétés agricoles.

Nouméa et ses alentours (province Sud) concentrent la grande majorité du parc d’hébergement, essentiellement des hôtels de catégorie moyenne et supérieure, ainsi que depuis quelques années des appart-hôtels idéals pour les familles.

A l'intérieur des terres et dans la province Nord, le choix est large et pittoresque et adapté à tous les budgets : bungalows, maisons d'hôtes, gîtes, écolodges

Parfois un peu spartiate, l’hébergement en tribu (gîte tribal) ou chez l’exploitant permet une immersion dans la culture Kanak notamment sur la côte Est de Grande Terre et sur les Îles Loyauté.

En tribu, les hôtes dorment généralement dans des cases typiquement mélanésiennes situées un peu à l’écart de la maison familiale. Aux Iles Loyauté, un label « Accueil en tribu des îles » créé en 2011, permet d’encadrer le gîte chez l’habitant en terre coutumière. Il propose un classement en 3 catégories signalées par des fleurs de frangipanier. Près de 30 structures d’accueil en tribus sont ainsi labellisées.

Vaste choix entre des hôtels et des chambres d’hôtes également pour ceux qui souhaitent séjourner dans les îles Loyauté ou sur l'Île des Pins.

Il est également possible de camper un peu partout, sauf à Nouméa, dans les campings aménagés situés en pleine nature, parfois aussi sur des sites de gîtes tribaux, dans les villages kanak.
Le camping sauvage est formellement interdit sur l’ensemble du pays.