Le Havre: Son centre est inscrit au Patrimoine de l’Unesco

  • © Patrick Boulen - OTAH

    © Patrick Boulen - OTAH

  • © Hilke Maunder - OTAH

    © Hilke Maunder - OTAH

Le Havre: Son centre est inscrit au Patrimoine de l’Unesco le havre fr

Méfions-nous des idées reçues : les murs du Havre donnent la part belle au béton et son port est le numéro un français pour les porte-conteneurs. Mais la sous-préfecture du département de la Seine-Maritime, située sur l’estuaire de la Seine, entre Etretat au nord et Honfleur au sud, est l’une des villes les plus vertes de France, avec 750 hectares d’espaces verts. Le port du Havre a connu la saga des transatlantiques mais aussi l’impressionnisme et le fauvisme. Le nom-même d’impressionnisme est né ici, avec Monet et son « Impression soleil levant », près du sémaphore. Le Havre a inspiré des peintres de toutes les périodes, dont Pissarro, Dufy, Boudin, Braque, Corot, Courbet, Picasso, Toulouse-Lautrec. Le Musée d’art moderne André Malraux (MuMa) présente la deuxième collection de France liée à l’impressionnisme. Cette Ville d’art et d’histoire est aussi fréquentée par le cinéma ou la littérature. Bernardin de Saint-Pierre, l’auteur de Paul et Virginie, est né ici. Balzac y installe « Modeste Mignon » dont Renoir s’inspire pour « La règle du jeu ». Marcel Carné y tourne « Quai des brumes » et la réplique de Jean Gabin « T’as d’beaux yeux, tu sais » est toujours dans l’imaginaire havrais. Tintin y embarque pour l’Amérique du Sud dans « L’oreille cassée ». Une application pour mobile (iphone et android) géolocalisable a vu le jour en mars. Elle propose un circuit sur les lieux des tournages, ponctué d’extraits de films. Cette application complète Le Havre impressionniste et fauve sur les pas de Monet, Pissarro, Boudin, Dufy, Friesz et Marquet, mise en place l’an dernier.

La reconstruction du centre, détruit pendant la Seconde guerre mondiale, a été confiée à Auguste Perret, le « poète du béton ». Il imagine une ville pour reloger 40 000 habitants dans 10 000 logements répartis dans 150 îlots orthogonaux, avec les tours de la Porte Océane et le clocher de l’église St-Joseph culminant à 107 mètres, tel un amer pour les marins comme pour les terriens. En 2005, Le Havre a été inscrit par l’Unesco au Patrimoine mondial de l’Humanité pour la modernité de cette reconstruction. Le visiteur découvrira la maison-musée de l’Armateur (XVIIIe siècle), le musée Hôtel Dubocage de Bléville à proximité des bassins du Roy et du commerce, bassins historiques autour desquels la ville a été bâtie mais aussi dominant la baie du Havre, les Jardins Suspendus, ancien fort militaire du XIXe siècle, reconvertis en hommage aux botanistes explorateurs. Le Havre est aussi une station balnéaire (label Tourisme et handicap) avec 2 km de plage (à quelques centaines de mètres du centre-ville) et une magnifique digue-promenade menant à Sainte-Adresse. L’occasion de découvrir les villas anglo-normandes et le majestueux immeuble du Nice Havrais, sous le cap de la Hève!   

Bon à savoir

Comment s’y rendre:

  • Par avion, vol Genève-Paris. Le Havre est à 200 km d’Orly et 215 km de Roissy.
  • Par le train : via Paris gare de Lyon, puis Paris gare Saint-Lazare – Le Havre (2h).
  • En voiture : environ 730 km depuis la frontière, dont 710 d’autoroutes.

Informations : www.lehavretourisme.com


Sources: Alain Bossu

Plus d'informations

A Voir

A proximité