Concurrence

Concurrence

Après une année noire en 2011, le tourisme suisse a connu une nouvelle baisse de 2% de ses nuitées hôtelières en 2012. Il faut remonter à 2005 pour retrouver une niveau aussi faible (34,8 millions de nuitées).

Quelques signes laissent apparaitre cependant une embellie pour cette année :

  • la saison hiver 2012/2013 a bien débuté selon le directeur général d’Hôtelleriesuisse : +15,6% de clients en plus pour les remontées mécaniques, hausse des nuitées de 10% pour les stations des Grisons et de 7,4%
    pour celles du Valais avec une légère augmentation des clientèles britanniques, belges et françaises. Il faut dire que les stations ont fait des efforts tant au niveau des prix que de l’offre : promotions spéciales, forfaits plus avantageux, gratuité pour les enfants.
  • la progression constante des clientèles étrangères long courrier comme
    celles du Moyen Orient et de la Chine : Suisse Tourisme prévoit d’accueillir en 2016, 1,2 million de chinois contre 835.000 actuellement. L’année dernière, la Suisse a  ainsi enregistré une hausse de 25% de sa clientèle en provenance de l’Empire du Milieu et deux voyagistes chinois ont proposé cet hiver à leurs clients et pour la première fois, des vacances de ski dans les Alpes helvétiques.


Suisse Tourisme compte désormais sur les clientèles des pays émergents pour redonner au secteur touristique du pays un nouveau souffle.