Rencontres Musicales de Vézelay

Du 23 août 2012 au 26 août 2012
  • Basilique Sainte Marie-Madeleine

    Basilique Sainte Marie-Madeleine

    © Joël Gesvres

  • Rencontres Musicales de Vézelay

    Rencontres Musicales de Vézelay

    © François Zuidberg

  • Rencontres Musicales de Vézelay

    Rencontres Musicales de Vézelay

    © Rencontres Musicales de Vézelay

Rencontres Musicales de Vézelay 89450 Vézelay fr

Un patrimoine spirituel d’exception

Depuis douze ans, le village médiéval de Vézelay, inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, est devenu un lieu de mémoire musical nourri par des concerts de musique vocale sacrée. Chef-d'œuvre de l'architecture romane, la basilique Sainte Marie-Madeleine, domine ce village pittoresque. Et c’est dans ce cadre d’exception que les 13e Rencontres Musicales de Vézelay se tiendront du 23 au 26 août. Trois jours et neuf concerts autour de la voix sur la « colline éternelle » qui attireront des mélomanes, des pèlerins, et des visiteurs du monde entier.

Hommage à la polychoralité

C’est aux richesses acoustiques et à la polychoralité que les 13e Rencontres Musicales de Vézelay rendent hommage cette année. Rendez-vous dès jeudi 23 août à 21h dans la basilique Sainte Marie-Madeleine pour célébrer le 400e anniversaire de la mort d’un un des maîtres de la polychoralité, Giovanni Gabrieli, décédé à Venise. Ainsi, Jean Tubéry à la tête d’Arsys Bourgogne et de L'Ensemble La Fenice, fera revivre les fastes des fêtes de la basilique Saint-Marc à travers un programme entre Renaissance et Baroque.

Une Passion selon saint Matthieu présentée pour la 1ère fois…

Un des plus grands chefs-d’œuvre du répertoire, tous siècles confondus : un monument de l’histoire de la musique sera présenté pour la première fois à Vézelay ! Samedi 25 août, à 20h, la basilique résonnera sur la Passion selon saint Matthieu de Jean-Sébastien Bach, dirigée par Pierre Cao avec Arsys Bourgogne – en résidence à Vézelay – et les Talens Lyriques.

Une invitation au voyage et aux découvertes acoustiques…

Les trois concerts de l’après-midi permettront de découvrir des acoustiques plus intimes : à Avallon, avec Die Winterreise (Le Voyage d’hiver) de Schubert, Thomas Bauer et Jos van Immerseel, sur instrument ancien, invitent à un voyage dans les sonorités perdues d’une émotion intérieure. Die Singphoniker, à Saint-Père, évoqueront une Renaissance à la recherche d’un équilibre entre paix intérieure et extérieure, avec des polyphonies anciennes mêlées à celles du XXe siècle. Doulce Mémoire et Denis Raisin Dadre proposeront enfin une immersion dans le mystère nocturne des contemplatives Leçons de ténèbres, adéquate à l’intimité de l’église d’Asquins.

Related videos

 
 

Vidéos affiliées

 
 
 
 

A Voir

A proximité