Les Journées européennes du Patrimoine

Du 19 septembre 2015 au 20 septembre 2015
  • Château de Versailles

    © Atout France/Hervé Le Gac

    Château de Versailles

    © Atout France/Hervé Le Gac

  • Jardins du château de Villandry

    © Atout France/Joël Damase

    Jardins du château de Villandry

    © Atout France/Joël Damase

  • Le Louvre

    © Atout France/Maurice Subervie

    Le Louvre

    © Atout France/Maurice Subervie

Les Journées européennes du Patrimoine

Une initiative européenne née en France 

Depuis 1984, le Ministère de la Culture invite les Français à découvrir ou redécouvrir les richesses patrimoniales françaises.

D’abord concrétisé sur une journée (celle des « portes ouvertes dans les monuments historiques »), ce projet culturel a bien rapidement suscité l’engouement du public, tant à l’échelle nationale qu’européenne. De nombreux pays d’Europe se sont alors empressés de suivre l’exemple.

En 1991, le Conseil de l’Europe officialise les Journées européennes du patrimoine. En 1992, en France, la journée à succès se transforme alors en un week-end entier. 50 pays d’Europe y participent actuellement.

 

Tout le patrimoine national le temps d’un week-end

Tous les patrimoines sont mis à l’honneur, qu’ils soient artistiques, archéologiques, industriels, agricoles, fluviaux ou encore militaires. 

Quelque 17 000 lieux et plus de 20 000 animations (conférences, concerts ou encore ateliers) sont proposés aux visiteurs. Des initiatives aussi bien publiques que privées.

 

Un thème, des lieux emblématiques

Parfois fermés au public le reste de l’année, une grande diversité de lieux fait l’objet de visites (guidées, bien souvent) : églises, châteaux, musées, banques, préfectures, palais de justice, chambres de commerce, hôtels de ville, demeures privées… 

L’occasion d’aller à la rencontre de lieux emblématiques comme le Louvre, les Châteaux de la Loire, les constructions de Vauban, le Château de Versailles. Et ce gratuitement, ou à tarif réduit. 

De nombreux endroits insolites ouvrent également leurs portes : sièges des chaînes de télévision, anciennes prisons, fabriques et usines, coulisses de transports en commun...

A Paris, les hauts lieux de pouvoir jouent aussi le jeu, à l’instar du Palais de l’Elysée (siège de la présidence de la République française et résidence officielle du président de la République), le Palais du Luxembourg (siège du Sénat français) ou encore de l’Hôtel de Matignon (résidence officielle du chef du gouvernement français).