Ouverture du pont-passerelle du Mont-Saint-Michel aux piétons !

Publié le : 29 juillet 2014
  • Passerelle du Mont Saint-Michel

    © Thomas Jouanneau

    Passerelle du Mont Saint-Michel

    © Thomas Jouanneau

  • Passerelle du Mont Saint-Michel

    © Thomas Jouanneau

    Passerelle du Mont Saint-Michel

    © Thomas Jouanneau

  • Passerelle du Mont Saint-Michel

    © Thomas Jouanneau

    Passerelle du Mont Saint-Michel

    © Thomas Jouanneau

  • Passerelle du Mont Saint-Michel

    © Thomas Jouanneau

    Passerelle du Mont Saint-Michel

    © Thomas Jouanneau

Ouverture du pont-passerelle du Mont-Saint-Michel aux piétons ! 50170 Le Mont-Saint-Michel

Le Mont Saint-Michel inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO,  est l’un des premiers sites touristiques français avec 2,3 millions de visiteurs en 2013.

Le pont-passerelle menant au Mont-Saint-Michel, passant sur la Manche, est ouverte aux piétons depuis mardi 22 juillet après-midi, permettant pour la première fois aux visiteurs de rejoindre le Mont sans passer par la digue-route qui y conduisait jusque-là.

Ce pont-passerelle s’articule sans rupture visuelle avec la partie en digue construite sur les herbus, sur 1 km depuis le continent. Cette très élégante architecture en forme courbe sur 760 mètres, offre une allée recouverte de chêne très confortable pour les piétons (4,5 m) et une chaussée centrale qui sera circulable (6,5 m). Les véhicules devront attendre octobre avant de pouvoir l'emprunter.

L'achèvement du pont-passerelle, signé par l'architecte autrichien Dietmar Feichtinger, sera complètement réalisé pour l’été 2015.

  • Fin septembre : la large esplanade au pied des remparts, sur laquelle débouche le pont sera terminée.
  •  À partir de l’automne et pendant 6 mois : la digue-route sera détruite et un second chenal sera creusé pour laisser passer les flots des marées et des chasses du Couesnon vers l’Est du Mont.
  • Printemps/été 2015 : une fois ces travaux finis, la mer entourera le Mont près de la moitié de l'année,  le pied du rocher baignera dans la mer une vingtaine de jours par an.