Eductour Tourisme de mémoire au Nord-Pas-de-Calais

Publié le : 13 novembre 2015
  • Arras

    Arras

    © Libre de droits

  • © Atout France

  • © S. Dhote

  • Cimetière Britannique de Cabaret-Rouge

    Cimetière Britannique de Cabaret-Rouge

    © Libre de droits

  • Cimetière Notre-Dame-de-Lorette

    Cimetière Notre-Dame-de-Lorette

    © S. Dhote

  • Musée Louvre-Lens

    Musée Louvre-Lens

    © Libre de droits

  • Cathédrale d'Amiens

    Cathédrale d'Amiens

    © Atout France

Eductour Tourisme de mémoire au Nord-Pas-de-Calais

Du 14 au 19 septembre 2015, 3 tour-opérateurs de Toronto (EF, Verstraete Travel & Cruises, Connaissance Travel) ont eu la chance de découvrir le Nord-Pas-de-Calais et la Picardie, lors d’un éductour portant sur la Grande Guerre.

Lors de cette semaine riche en émotions et en histoire, ces T.O ont pu retracer le parcours des Canadiens, venus en aide à la France durant la Première Guerre Mondiale. Des sites clés, tels que Vimy, l’Anneau de la Mémoire à Ablain Saint-Nazaire, le mémorial canadien de Courcelette ou encore le cratère de Lochnagar à Ovillers-la-Boissel ne sont que quelques lieux fascinants et immanquables que ces T.O ont découverts.

La culture et l’art se sont aussi joints à ce voyage, avec une visite du magnifique musée Louvre-Lens, une balade en pleine nature au Parc Ornithologique du Marquenterre et un arrêt au Touquet.

Ces quelques jours n’ont su laisser ces tour-opérateurs indifférents, grâce à l’accueil chaleureux des régions et leur envie commune de partager leur mémoire historique.

Le 9 avril 1917, l’armée britannique a entrepris une importante attaque surprise contre les Allemands. 24, 000 soldats sont alors sortis de ces carrières pour attaquer la défense allemande. Aujourd’hui, les Carrières Wellington sont ouvertes au public et invitent les visiteurs à découvrir l’histoire fascinante de la Bataille d’Arras.

Rue Arthur Delétoille
62000 Arras
Contact : Pascal LOOSFELT (guide) pascal@explorearras.com
www.explorearras.com

Où dormir à Arras ?

Hôtel l’Univers
3-5 Place de la Croix Rouge
62000 Arras
www.univers.najeti.fr

Où manger à Arras ?

La Bulle d’O
1 Boulevard de Strasbourg
62000 Arras
www.labulledo.com

Cimetière militaire allemand de Neuville-Saint-Vaast est le plus grand en son genre en France. Créé par les Français à la fin de la guerre, ce cimetière abrite 44,833 Allemands morts à Artois. Le Service pour l’entretien des sépultures militaires allemandes (Volksbund Deutsche Kriegsgräberfürsorge, VDK) l’a repensé dans les années 70. Une croix à l’entrée du site porte la mention « Paix aux hommes de bonne volonté ».

RD 937
62580 Neuville-Saint-Vaast

Le 9 avril 1915 est une date décisive pour les Canadiens. Le monument des 11,285 soldats Canadiens reportés disparus sur le sol français pendant la Grande Guerre se tient au cœur d’un parc de 107 hectares qui donne sur le bassin minier du Nord-Pas-de-Calais. Il a été construit à l’endroit où, le 10 avril 1917, les troupes canadiennes se sont battues alors que l’armée britannique prenait d’assaut la crête de Vimy.

Parc Mémorial Canadien
62580 Vimy, France
Guy Turpin (responsable des sites commémoratifs pour Anciens Combattants Canada) guy.turpin@vac-acc.gc.ca

  • Cimetière Britannique de Cabaret-Rouge

Avant la guerre, se trouvait une bâtisse à Souchez, nommée Cabaret Rouge. Celle-ci fut détruite avec le reste du village mais son nom résonne toujours, à travers le cimetière, construit en 1917 qui a repris son nom. On y retrouve aujourd’hui 7,655 tombes dont celle du Soldat Canadien Inconnu.

Rue Carnot,
62153 Souchez

En mai 1915, les troupes françaises ont tenté de prendre le contrôle des collines artoises de l’armée allemande. Aujourd’hui, ce cimetière abrite près de 40,000 troupes françaises dont 22,000 soldats inconnus.

Colline de Notre-Dame-de-Lorette,
62153 Ablain-Saint-Nazaire,
www.musee1418.com

Il est écrit, sur les panneaux constituant cet anneau, les noms de près de 580,000 soldats, morts des deux côtés, classés de façon alphabétique sans aucune référence à la nationalité, rang ou religion.

Chemin du Mont de Lorette
62153 Ablain-Saint-Nazaire
http://www.tourisme-lenslievin.fr

Ouvert en 2012, le Louvre-Lens est un bâtiment de verre et de métal construit sur un seul étage. Créé par les architectes japonais Sanaa, ce premier musée satellite s’avère être une formidable réussite. Les pièces d’art y sont placées par ordre choronlogique dans la Galerie du Temps.

99 Rue Paul Bert
62300 Lens
www.louvrelens.fr

  • Parc Ornithologique du Marquenterre

Le parc du Marquenterre est localisé au cœur de la Réserve Nationale Naturelle de la Baie de la Somme. Ce lieu protégé fait 200 hectares est renommé pour l’observation des oiseaux en Europe.

25bis Chemin des Garennes,
80120 Saint-Quentin-en-Tourmont
Corinne Carre (responsable du Parc) corinnecarre@baiedesomme.fr
http://www.baiedesomme.fr/lieu/1-14-parc-du-marquenterre

La Cathédrale Notre-Dame d’Amiens démontre une architecture harmonieuse prodigieuse. Construite de 1220 à 1288, sa taille l’a rend un des bâtiments gothiques les plus importants : 45m de long, 42m de haut pour un volume total de 200,000 m3. Sa stature intérieure comme extérieure est toute aussi remarquable que son architecture.

Lorsque la nuit tombe, les couleurs de Notre-Dame prennent vie au travers des personnages sculptés dans la pierre, depuis le 13ème siècle. Cette fantastique cathédrale, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, invite ses visiteurs à découvrir ses sculptures uniques disposées sur sa façade à l’ouest.

Où dormir à Amiens ?

Holiday Inn Express
10, boulevard Alsace Lorraine
80000 Amiens
Fabrice Colomba (directeur) fabrice.colomba@hieamiens.com
http://www.ihg.com/holidayinnexpress/hotels/fr/fr/amiens/qamfr/hoteldetail

Où manger à Amiens ?

« Le Quai »
13-15, Quai Bélu
80000 Amiens
www.restaurant-le-quai.com

Contact ville d’Amiens :
François Bergez (directeur de l'office du tourisme de la Somme) F.Bergez@somme-tourisme.com
Amaury Defrancqueville (responsable clientèle Groupe) a.defrancqueville@amiens-metropole.com
Guide : Cathy Carnel c.carnel@somme.fr

  • Mémorial Canadien de Courcelette

Le Mémorial canadien de Courcelette est un mémorial qui commémore les actions des troupes canadiennes dans l’Offensive de la Somme pendant la Grande Guerre. Les Canadiens étaient présents début septembre jusqu’à la mi-novembre de 1916. Les batailles de la Somme étaient les premières dans lesquelles les 4 divisions canadiennes se battaient en même temps. Les divisions canadiennes ont perdu 24,000 hommes.

Nord Route Nationale,
80300 Courcelette

Pendant la guerre, Terre-Neuve était encore une colonie britannique et une armée de volontaires y avait été levée. Le 1er juillet 1916 à 7:30, les hommes du régiment de Terre-Neuve étaient à peine sortis de leurs tranchées qu’ils étaient déjà attaqués de toutes parts par les Allemands. Une demi-heure plus tard, il ne restait plus que 68 soldats. À la mémoire de cette tragédie, Terre-Neuve a décidé d’ériger, à Beaumont-Hamel, ce mémorial national.

80300 Beaumont-Hamel
Arlene King (gestionnaire du site) Arlene.King@vac-acc.gc.ca
www.vac.acc.qc.cq

  • Musée Historique de la Grande Guerre

Cet impressionnant musée compare et examine de manière objective les expériences douloureuses des trois nations actrices lors de ce conflit, selon un ordre chronologique.

Château de Péronne
BP 20063-80201 Péronne Cedex
www.historial.org