Balade Art Déco à Nice : suivez la guide !

Par Charlotte Cabon | Publié le : 14 juin 2017
  • Roberte Dallo, spécialiste de l'Art Déco dont le Palais de la Méditerranée représente un bel exemple à Nice.

    Roberte Dallo, spécialiste de l'Art Déco dont le Palais de la Méditerranée représente un bel exemple à Nice. - © Jean-Loup Condrillier / OTCN

    Roberte Dallo, spécialiste de l'Art Déco dont le Palais de la Méditerranée représente un bel exemple à Nice.

    Roberte Dallo, spécialiste de l'Art Déco dont le Palais de la Méditerranée représente un bel exemple à Nice. - © Jean-Loup Condrillier / OTCN

Balade Art Déco à Nice : suivez la guide ! Nice fr

L’Art Déco s’est épanouit à Nice pendant l’entre deux-guerres. Promenade architecturale sur la trace des principaux édifices qui adoptent ce style géométrique et délicatement coloré, en compagnie d’une spécialiste.  

La main de notre guide Roberte Dallo caresse le revêtement nacré de Gloria Mansion, une résidence située rue de France, à quelques encablures de la Promenade des Anglais. "Un agrégat avec des ormeaux pilés, incrustés à la main", explique Roberte Dallo, présidente de l’association Gloria Mansion qui préserve et valorise les constructions Art Décoratif et Mouvement Moderne en France. 

La spécialiste nous ouvre les portes de cet édifice iconique de l’Art Déco à Nice où la prédominance de l’architecture Belle Epoque a fait oublier les autres courants. Bâti au début des années 1930 par les architectes Garabed et Hrant Hovnanian, cet immeuble de rapport, avec 62 appartements initialement destinés à la location, foisonne de détails stylisés. Le linteau de l’entrée monumentale arbore agaves, figues de barbarie, pommes de pins et fruits de la Méditerranée. Dans le patio, les balcons en forme de vagues ondoient avec grâce. Au centre du bâtiment, un escalier hélicoïdal à double révolution, volute légère de pierre enroulée autour des colonnes libres vert amande, emporte le regard. 

Des hauts-reliefs incontournables sur la Promenade des Anglais

"C’est en 1928, que va se développer l’Art Déco à Nice, sous la férule de Jean Médecin, élu maire, qui souhaite laisser son empreinte sur la ville. Un élan stimulé par l’arrivée d’immigrés italiens, arméniens ou russes, ouvriers mais aussi architectes et artistes armés d’un savoir-faire remarquable", explique la guide érudite de notre balade architecturale. Villas, hôtels, casinos, bâtiments publics vont ainsi afficher haut et fort ce style de l’entre- deux-guerres. 

Sur la Promenade des anglais, Roberte Dallo nous invite à lever les yeux vers les hauts-reliefs de l’imposant Palais de la Méditerranée : des figures féminines antiques et des chevaux marins. Plus loin, les sculptures du Monument aux morts célèbrent les thèmes de la guerre et de la paix, avec une approche très graphique. 

Briques, vitraux et mosaïques à foison

La Poste Thiers mérite un détour : avec ses briques rouges, son horloge vitrail réalisée par le maître verrier Jacques Grüber et ses cartouches sculptés de style paquebot, elle rappelle les décors de Gotham City et des aventures de Batman. 

"Les mosaïques sont aussi très présentes dans le style Art Déco", rappelle l’experte en pointant les fragments multicolores qui dessinent de nombreux motifs sur l’immeuble La Rotonde, construit par Georges Dikansky, au 41 boulevard Gambetta. 

Une fascinante vibration de couleurs

L’architecture religieuse n’a pas échappé au mouvement Art Déco avec trois églises étonnamment stylisées, disséminées dans la ville. Parmi elles, Notre-Dame-Auxiliatrice, bâtie près du fleuve Paillon, s’enthousiasme Roberte Dallo. "Observez la vibration des couleurs avec les claustras qui projettent des lumières orange, rouges et bleues sur le sol et les bancs !"

Derrière la façade aux lignes épurées, les architectes Jules Lefebvre et Marius Déporta ont marié les plus beaux artifices de l’Art Déco du début des années 1930 : cabochon de verre et ferronnerie pour le maître-autel, mosaïques dorées, fresques aux motifs géométriques au plafond, béton coloré rose pour les murs et béton armé pour les claustras. "Un chef d’œuvre de l’Art Déco ornemental", conclut la spécialiste.

Roberte Dallo est l’auteur de l’ouvrage Art Déco, une Méditerranée heureuse, publié aux éditions Gilletta en 2015.

A proximité