Après la musique, l’art contemporain s’installe sur l’île Seguin

Publié le : 31 janvier 2017
  • Vue intérieure du Centre d’Art

    © RCR Arquitectes

    Vue intérieure du Centre d’Art

    © RCR Arquitectes

  • Vue de l’entrée du Centre d’Art

    © RCR Arquitectes

    Vue de l’entrée du Centre d’Art

    © RCR Arquitectes

  • Perspective Façade Sud vue de Meudon

    © Baumschlager Eberle Architectes et RCR arquitectes Crédits images: Berga&Gonzalez

    Perspective Façade Sud vue de Meudon

    © Baumschlager Eberle Architectes et RCR arquitectes Crédits images: Berga&Gonzalez

  • Vue aérienne de la Pointe-­ en amont de l'île Seguin

    © P. Guignard – SPL Val de Saine Aménagement, janvier 2017 Insertion projet © Baumschlager Eberle Architekten, janvier 2017

    Vue aérienne de la Pointe-­ en amont de l'île Seguin

    © P. Guignard – SPL Val de Saine Aménagement, janvier 2017 Insertion projet © Baumschlager Eberle Architekten, janvier 2017

Après la musique, l’art contemporain s’installe sur l’île Seguin ile seguin 92100 Boulogne-Billancourt fr

Tel un croissant de terre émergeant des eaux de la Seine, l’île Seguin affirme encore davantage sa vocation culturelle dans l’univers du Grand Paris. Après la création de la Seine Musicale qui ouvrira ses portes au printemps 2017, un grand pôle culturel et artistique se dessine à l’horizon 2021… sur l’autre extrémité de l’île.

On les attendait, ils sont arrivés, les plans de ce futur centre d’art qui prendra forme en amont de l’île Seguin dans l’Ouest parisien. Jadis site industriel emblématique des usines Renault, l’île Seguin sera non seulement l’un des berceaux de la musique* du Grand Paris, mais tout autant celle de la culture au sens large.

Ainsi, des lieux d’exposition d’art contemporain peupleront les lieux. Un centre d’art accueillera la collection Laurent Dumas, composée de créations d’artistes historiques et émergents, français et internationaux dans les domaines de la peinture, le dessin, la sculpture et l’installation contemporaine.

Musique, peinture, sculpture, photographie…

Plus généralement, le futur centre d'art veut mettre en résonance la jeune scène artistique française avec la scène internationale, marier les époques et établir des passerelles avec la Seine Musicale située à l’autre bout de l’île Seguin. En avril 2017, la nouvelle cité musicale accueillera d’ailleurs Laurence Equilbey, femme chef d'orchestre, à la tête de son ensemble musical, Insula Orchestra.

Ce rassemblement d’œuvres art contemporain comprend la collection d’art de Renault* : trois cent cinquante œuvres - tableaux, sculptures, dessins, photographies et intégrations architecturales - auxquelles il faut ajouter quelque 200 photographies originales de Robert Doisneau. Le célèbre photographe a en effet travaillé pour Renault de 1934 à 1956.

La Fondation Giacometti, du nom du sculpteur et peintre contemporain suisse, collaborera aussi à la programmation du centre d’art, qui ambitionne de devenir l’une des plaques tournantes de la culture contemporaine française. On le voit, l’art aura droit de cité dans l’île de l’Ouest parisien, mais pas seulement : le divertissement se taillera une large part du gâteau sur le périmètre de l’île.

Un hôtel arty : une œuvre d’art dans chaque chambre

Ainsi, à la pointe de cette oasis culturelle nichée dans les méandres de la Seine, un hôtel de 220 chambres s’élèvera, comme la proue d’un navire. Un hôtel « arty » où des œuvres d'art seront installées dans chacune des chambres. Sur le toit, une piscine, un spa, un bar avec terrasse panoramique pour admirer, au loin, le cœur de la capitale …

A plus courte vue, le regard se posera sur une rue piétonne peuplée de terrasses, de jardins couverts et d’un complexe de 8 cinémas ; sans oublier des restaurants, des bars, et autres boutiques de design… Autant de cartes gagnantes pour donner à l’île Seguin son titre de nouvel espace de vie et de pôle culturel du Grand Paris.

Et puis, les lieux inviteront à la rêverie. En quête de quiétude ? Direction la promenade au bord de l’eau qui permettra à chacun de jouir d’un havre de nature bercé par les clapotis de la Seine.

Le site est symbolisé par une main de béton surgissant de terre tendue en direction de la Tour Eiffel comme pour dialoguer avec elle. Une sorte de trait d’union entre le cœur de Paris et l’Ouest de la capitale, nouvel eldorado de la culture parisienne.

 

 

*L'usine d’automobiles Renault - Billancourt a occupé l’île Seguin de 1929 à 1992.

A Voir

Agenda

A proximité