Pont du Gard, merveille de l’Antiquité

  • Le pont du Gard

    Le pont du Gard

    © Yann de Fareins

  • Le pont du Gard

    Le pont du Gard

    © Yann de Fareins

  • Le pont du Gard

    Le pont du Gard

    © Yann de Fareins

  • Le pont du Gard

    Le pont du Gard

    © Yann de Fareins

  • Le pont du Gard

    Le pont du Gard

    © Yann de Fareins

  • Le pont du Gard

    Le pont du Gard

    © Yann de Fareins

  • Le pont du Gard

    Le pont du Gard

    © Thierry Nava

  • Le pont du Gard

    Le pont du Gard

    © Groupe F

Pont du Gard, merveille de l’Antiquité 400 Route du Pont du Gard 30210 Vers-Pont-du-Gard fr

Inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, le Pont du Gard est l’élément le plus prestigieux de l’aqueduc de Nîmes. Construit entre Uzès et Nîmes, ce dernier alimenta en eau cette même ville pendant 5 siècles. Il serpentait alors entre les 2 cités, sur plus de 50 km de longueur à travers les montagnes.

 

Du haut de ses 40 siècles d’histoire, le Pont du Gard peut ainsi s’enorgueillir d’être le plus haut pont-aqueduc du monde romain et de faire partie des merveilles de l’Antiquité.

Enjamber la rivière du Gardon

Bâti vers l’an 50 après J.C, le Pont du Gard permettait à l'aqueduc de Nîmes de franchir la rivière du Gardon. Aujourd'hui, ce pont est un magnifique témoignage du génie romain qui culmine à plus de 48 m et enjambe la rivière sur une longueur de 275 mètres. 

Preuve de ce génie, l'œuvre est bâtie sur 3 niveaux composés d’arches :

  • L'étage inférieur est formé de 6 arches.
  • L’étage intermédiaire de 11 arches.
  • Le niveau supérieur de 35 arches.

À son sommet, le pont supportait jadis une canalisation, dans laquelle l’eau circulait sous une couverture de dalles en pierre.

Chef d’œuvre d’ingénierie

Si l’aqueduc a été construit avec une précision remarquable - sa pente moyenne est de seulement 12 m sur les 50 km de son parcours - le pont n’en est pas moins une merveille d’ingénierie.

Imaginez ! Il a été entièrement construit à sec, sans avoir nécessité de travaux de maçonnerie. Les pierres, dont certains blocs pèsent près de 6 tonnes, ont été hissées à 40m de hauteur et maintenues par des joints ciselés sur place. Seule la partie la plus élevée, à la hauteur du canal, est faite de moellons liés au mortier.

Mais, la somptueuse beauté du pont du Gard tient surtout à ses formes élégantes et à un cadre naturel n’ayant guère subi les outrages du temps en l’espace de 20 siècles.

Related videos

 
 

Vidéos affiliées

 
 
 
 

A Voir

A proximité