Rendez-vous au Musée Soulages

  • Vue extérieure du musée Soulages

    Vue extérieure du musée Soulages

    © C. Méravilles Grand Rodez

  • Pierre Soulages

    Pierre Soulages

    © Grand Rodez

  •  Façade en acier Corten corrodé

    Façade en acier Corten corrodé

    © C. Meravilles

  • Répliques des vitraux de l'abbatiale de Conques

    Répliques des vitraux de l'abbatiale de Conques

    © Grand Rodez

  • L'intérieur du Musée Soulages

    L'intérieur du Musée Soulages

    © Grand Rodez

Rendez-vous au Musée Soulages avenue Victor Hugo 12000 Rodez fr

Écrin de la création contemporaine

La ville de Rodez, en Aveyron, a une grande chance : celle d’être le berceau d’un des plus grands artistes contemporains, Pierre Soulages.

A sa terre natale, l’homme voue un attachement unique. Preuve en est ce don de 500 œuvres abritées dans le musée, ouvert en 2014, et qui porte son nom.

Ce lieu culturel de classe mondiale retrace la carrière de Pierre Soulages qui est aussi le premier artiste à avoir, de son vivant, un lieu dédié pour le plus grand plaisir des visiteurs.

Artiste pluridisciplinaire

Le « peintre du noir », comme on l’appelle, est cet artiste pluridisciplinaire de la peinture contemporaine : des œuvres imprimées (eaux fortes, lithographies, sérigraphies) aux peintures sur toiles et papiers, en passant par le verre (vitrail), le bronze et le cuivre... quel magnifique travail mis en valeur dans un espace muséal de 2500 m2 !

Façade rouillée

Quant au bâtiment lui-même, il a de quoi surprendre. Cinq cubes recouverts d’acier Corten, oxydé et patiné, qui rappellent les nuances chromatiques des peintures sur papier des Brous de Noix, (pièces majeures de l’artiste).

Édifice évocateur aussi du grès rose de la cathédrale Notre-Dame de Rodez qui, majestueuse, se déploie sur fond de nature sauvage, celle des Causses et des Cévennes.

Le noir dans toute... sa lumière

De la verdure au noir... le raccourci est aisé pour témoigner de la couleur fétiche du maître qui occupe une place de choix parmi les œuvres du musée.

Ce noir, qui joue notamment à cache-cache avec la lumière sur les toiles des 20 Outrenoirs marqueurs d’histoire et révélateurs de l’artiste qui aime aussi mêler les arts des époques.

N’a-t-il pas créée, pour l'Abbatiale Sainte-Foy de Conques (XIe siècle), 104 vitraux en hommage à ce lieu qui, dans sa jeunesse, a éveillé sa vocation de peintre ?

Ouvert à la création et mission éducative

Au-delà de sa mission culturelle, ce musée - et son environnement verdoyant – est à la fois un espace de vie, de loisirs, d'éducation et de promotion de la relève artistique à la faveur d'expositions temporaires.

A Voir

A proximité